Obligation de débarquement : évitons l'échec.

- Une analyse de l'AFH -

Points clés :

  • Une réduction drastique des rejets ou des captures non désirées est techniquement possible. Elle est un impératif de la bonne gestion des pêches, pour rendre plus efficace le système des TAC et quotas, et pour mieux valoriser la ressource.
  • Les modalités de mise en oeuvre de l’obligation de débarquement sont critiquables et l’AFH met en garde contre les risques d’échec. Les textes adoptés sont sources de confusion, et de réelles difficultés économiques, notamment à court terme dans la phase de transition. Ce qui n’est ni compris, ni accepté, ni contrôlé a peu de chance de réussir, et certaines des mesures adoptées vont à l’encontre même des objectifs de pêche durable.
  • Des propositions sont mises sur la table, avec l’objectif d’éviter l’échec. Il importe en particulier d’accompagner et encourager les démarches vertueuses qui conduisent à une diminution vérifiable des captures non désirées et à une adaptation des flottilles aux possibilités de pêche. L’AFH esquisse également les contours d’un autre système de gestion des quotas et des captures sous-taille, afin de nourrir les débats futurs.

Lire la note complète

 

Pêches durables en Europe : le compte n’y est pas - Une note d'analyse de l'AFH (avril 2016)

Points clés :

  • Entre 2000 et 2010, la pression de pêche exercée sur les ressources marines présentes dans les eaux Atlantiques européennes a fortement diminué, ce qui a permis une très nette amélioration de l’état des stocks. Cette évolution montre que les efforts consentis par les pêcheurs ont des retombées bénéfiques.
  • Au cours des quatre dernières années, l’amélioration semble s’être interrompue. La pression de pêche reste sensiblement supérieure à l’objectif d’une gestion au rendement maximum durable. Conséquence : moins de la moitié des stocks ayant fait l’objet d’une évaluation scientifique atteignent aujourd’hui les objectifs fixés par la Politique commune des pêches (38 % des stocks évalués, pour la dernière année connue).
  • La situation est encore pire en Méditerranée où plus de 90 % des stocks évalués sont surexploités.

Article complet

Annexes

Conférence : access to the presentation (partly based on the AFH analysis) "From overfishing to the MSY targets: did the common fisheries policy succeed, for fish stocks, fisheries and ecosystems?", presented at Agrocampus Ouest on April 29th (D. Gascuel, PPT in english)

 

L'AFH, pourquoi ? pour qui ?

L'Association Française d'Halieutique (AFH) a été créée en 1994. Elle regroupe aujourd'hui plus de 200 scientifiques issus de disciplines et d'organismes divers : Ifremer, IRD, Agrocampus Ouest (ex Ensar), CNRS, Inra, Irstea (ex Cemagref), ONEMA, Université de Nantes, UBO, organismes de recherches francophones, etc.

Les objectifs de l'AFH

Les objectifs sont de contribuer :

  • au dynamisme des recherches concernant la connaissance des ressources vivantes aquatiques, des écosystèmes aquatiques exploités ainsi que des systèmes d’exploitation et de valorisation et de leur gouvernance ;
  • à la diffusion des résultats de la recherche auprès de l’ensemble des acteurs de la société et au débat public sur la gestion des pêches et l’état de santé des écosystèmes aquatiques exploités ;
  • à la diffusion des priorités de recherches relevant de ses domaines de compétences auprès des instances nationales et internationales.

Son ambition est d'entraîner dans un même mouvement scientifique : la dynamique des populations, l'écologie quantitative, l'économie et la technologie des pêches, la systématique, (...). L'Association vise ainsi à favoriser les synergies et les collaborations entre les différentes équipes de recherche concernées, à progresser dans la réflexion conceptuelle et dans la définition de thématiques d'intérêt commun.

L’AFH et le Débat Public

Depuis 2009, l’AFH a entrepris de participer, notamment par la voix de son Président, à un certain nombre de débats publics relatifs aux problématiques de l’Halieutique en faisant valoir le point de vue de la communauté scientifique qui compose l’Association.

Plusieurs communiqués de presse signés de l’AFH ont ainsi été rédigés. Ils concernaient la réforme de la PCP, le Grenelle de la Mer, le Thon Rouge de Méditerranée, les quotas de pêche, (...). En parallèle, plusieurs membres de l’Association, dont la plupart des membres du CA, ont travaillé à la rédaction d’un Manifeste sur l’Avenir des Pêcheries Maritimes en Europe.
 



Et vous ?

L'AFH cherche à fédérer l'ensemble des scientifiques dont l'activité de recherche concerne, au moins pour partie, la sphère de l'halieutique.
Est susceptible d'y adhérer toute personne concernée par les buts de l'association, quels que soient son statut, son organisme de rattachement, ou sa nationalité. Les thématiques abordées couvrent les différents modes d'exploitation et l'ensemble des milieux aquatiques.

L'AFH est avant tout un lieu d'échanges, de dialogue et de débats dans un cadre qui n'est pas soumis aux contraintes institutionnelles. Elle se veut surtout un outil de collaborations mis à la disposition de chacun, pour contribuer à l'avancée des recherches communes.

Parmi les moyens mis en œuvre pour atteindre cet objectif, un annuaire est édité tous les deux ans, il vise à développer l'information entre chercheurs et entre équipes. Il rassemble les coordonnées de l'ensemble des adhérents de l'Association ainsi qu'un descriptif de leurs recherches et de leurs compétences.
Ces informations peuvent être utiles à tous, nous permettre de mieux nous connaitre et rendre plus visible notre communauté et son activité. En espérant qu'elles inciteront ceux qui ne l'ont pas encore fait à rejoindre l'AFH…

Adhérer à l'AFH

L'adhésion à l'Association Française d'Halieutique vous donne l'accès aux offres d'emploi récentes en halieutique (envoyées par mail), à l'inscription à la liste de diffusion de l'Association et à la liste des membres de l'AFH et leur affiliation. Vous pourrez aussi contribuer par la voix de l'AFH au débat public.
Elle donne aussi accès aux Forums de l'association qui ont lieu tous les 2 ans.

L'adhésion d'un montant de 30€ est valable jusqu'au prochain Forum AFH inclu (15€ pour les étudiants, doctorants et demandeurs d'emploi).
Il existe un statut de membre associé pour nos partenaires des pays du Sud. Il permet à ces membres de se tenir informés des activités de l'AFH au travers du site Internet et de la liste de diffusion. Ils ne bénéficient toutefois pas de tous les droits des membres actifs (droit de vote, éligibilité, réduction pour les inscriptions aux Forums). L'adhésion est gratuite sur demande au Conseil d'Administration.

Pour vous inscrire :

Envoyer l'ADHESION AVEC VOTRE REGLEMENT

Formulaire
à compléter et à envoyer à :

           Association Française d'Halieutique
           65 rue de Saint-Brieuc
           CS 84215
           35042 RENNES cedex

Le Conseil d'Administration de l'AFH

Conseil d'administration du 2 juillet 2015

Composition du bureau 
Président : Didier GASCUEL,  AGROCAMPUS OUEST Rennes
Vice-Présidents : Nicolas BEZ, IRD Sète, Youen VERMARD, Ifremer Nantes
Secrétaire : Hiliaire DROUINEAU, Irstea Bordeaux
Trésorière : Morgane TRAVERS-TROLET, Ifremer Boulogne-sur-Mer
 

Membres du CA

BEZ Nicolas, IRD Sète
BOURDAUD Pierre, Ifremer Boulogne-sur-Mer
BRIND'AMOUR Anik, Ifremer Nantes
CHABOUD Christian, IRD Sète
COLLETER Mathieu, UBC Vancouver
DROUINEAU Hilaire, Irstea Bordeaux
FAUCONNET Laurence
GASCUEL Didier, AGROCAMPUS OUEST Rennes
GLOAGUEN Pierre, Ifremer Nantes
LALOE Francis, IRD Montpellier
LE PENVEN Catherine, AGROCAMPUS OUEST Rennes
LEHUTA Sigrid, Ifremer Nantes
LOBRY Jérémy, Irstea Bordeaux
MAHEVAS Stéphanie, Ifremer Nantes
MENARD Frédéric, IRD Marseille
MOULLEC Fabien, IRD Montpellier
ROBERT Marianne, Ifremer Lorient
RIVOT Etienne, AGROCAMPUS OUEST Rennes
ROCHETTE Sébastien
SELLES Jules, Ifremer Sète
SIMIER Monique, IRD Sète
TRAVERS-TROLET Morgane, Ifremer Boulogne-sur-Mer
VERMARD Youen, Ifremer Nantes
WOILLEZ Mathieu, Ifremer Brest

 

Nous contacter

Association Française d'Halieutique

65 rue de Saint Brieuc, CS 84215, 35042 RENNES CEDEX

Tél. : 02 23 48 55 36

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.