Obligation de débarquement : évitons l'échec.

- Une analyse de l'AFH -

Points clés :

  • Une réduction drastique des rejets ou des captures non désirées est techniquement possible. Elle est un impératif de la bonne gestion des pêches, pour rendre plus efficace le système des TAC et quotas, et pour mieux valoriser la ressource.
  • Les modalités de mise en oeuvre de l’obligation de débarquement sont critiquables et l’AFH met en garde contre les risques d’échec. Les textes adoptés sont sources de confusion, et de réelles difficultés économiques, notamment à court terme dans la phase de transition. Ce qui n’est ni compris, ni accepté, ni contrôlé a peu de chance de réussir, et certaines des mesures adoptées vont à l’encontre même des objectifs de pêche durable.
  • Des propositions sont mises sur la table, avec l’objectif d’éviter l’échec. Il importe en particulier d’accompagner et encourager les démarches vertueuses qui conduisent à une diminution vérifiable des captures non désirées et à une adaptation des flottilles aux possibilités de pêche. L’AFH esquisse également les contours d’un autre système de gestion des quotas et des captures sous-taille, afin de nourrir les débats futurs.

Lire la note complète