[dépassé] 2012_12 : Chercheur en « Biologie des Ecosystèmes Marins »

[dépassé] 2012_12 : Chercheur en « Biologie des Ecosystèmes Marins »

Date limite de réception des candidatures : 15 décembre 2012

Région : Centre de Tahiti
Département des Ressources Biologiques et Environnement
Unité Ressources Marines en Polynésie Française (RMPF)
Type de contrat : Poste vacant
Date de prise de fonction : 1er trimestre 2013
Conditions de travail : Poste local

Fonction :

Placé-e au sein de l’Unité de Recherche Ifremer « Ressources Marines de Polynésie française », il/elle conduit des recherches s’intégrant dans le projet scientifique de l’équipe SYREX de l’Unité Mixte de Recherche « Ecosystèmes Insulaires Océaniens » qui vise à décrire et comprendre les effets des activités humaines et des changements globaux sur les interactions « organismes-environnement» dans une perspective d’exploitation durable des écosystèmes insulaires océaniens. Ces recherches devront notamment contribuer à l’élaboration d’un modèle global de fonctionnement des systèmes lagonaires contraints par des forçages locaux (activités humaines) et globaux (changement climatique).

A court terme, et dans le cadre de projets financés (ANR, contrat de projet, conventions avec le Pays), il/elle a pour mission, à partir de différentes échelles d’observation spatiale et différents niveaux d’organisation du vivant, de participer à l’analyse :

– (1) du fonctionnement de l’écosystème en termes de flux de matière entre les compartiments (colonne d’eau-élevage-sédiment),

– (2) du forçage de la croissance, de la reproduction, et la dispersion larvaire des huîtres perlières dans les lagons (courantologie, nourriture, …) et l’influence du développement d’activités d’élevage (aquacoles et perlicoles) in situ sur le cycle de la matière. La finalité appliquée de ces travaux s’inscrit directement en soutien aux filières d’exploitation des ressources naturelles en Polynésie française (perliculture, aquaculture, pêche).

Le profil de poste requiert une expérience de l’interdisciplinarité avec notamment un couplage entre les processus physiques et biologiques et les contraintes liées aux activités anthropiques, et des compétences permettant une interface avec les modélisateurs des processus hydro-biologiques et de la dynamique des populations.

Profil :
Formation initiale :

– Doctorat

Expérience professionnelle :
– Expérience souhaitée au sein d’un laboratoire de recherche

Qualités personnelles :
– Rigueur dans la conception et la mise en œuvre de protocoles expérimentaux
– Aptitude à l’encadrement et au travail d’équipe
– Aptitude à travailler avec le milieu professionnel
– Esprit d’initiative et d’organisation
– Capacités rédactionnelles

Connaissances spécifiques :
– Ecologie fonctionnelle
– Ecophysiologie avec des connaissances en biologie des populations, biologie moléculaire et structuration des peuplements
– Expérimentations animales
– Anglais 

Infos sur le site d’Ifremer :

http://wwz.ifremer.fr/institut/Travailler-a-l-Ifremer/Offres-d-emploi-stage/Chercheur-en-Biologie-des-Ecosystemes-Marins-H-F