2013_02 : IFREMER, chercheur halieute interactions engins de pêches-écosystèmes

2013_02 : IFREMER, chercheur halieute interactions engins de pêches-écosystèmes


chercheur halieute interactions engins de pêches-écosystèmes (H/F)

 CENTRE  de Brest/station de Lorient

Département RBE

Unité Sciences et Technologies Halieutiques STH

Emploi-type : chercheur en halieutique

Discipline : Sciences de la vie

Spécialités : Halieutique, Biologie des populations, écologie

                     

 

Spécialité Ifremer :

Technologie des pêches

Date de prise de fonction : dès que possible

1/ Définition de la fonction

(Position dans l’organigramme de l’activité – limites de responsabilités – interfaces – objet du travail)

Au sein de l’unité STH, affecté(e) au laboratoire de technologie et de biologie halieutique de Lorient, il/elle contribue à développer la capacité de recherche et d’expertise de l’institut sur les interactions « engins de pêche/écosystèmes » dans le contexte de l’approche écosystémique des pêches. Il/elle participe à des projets de recherche halieutiques portant sur la durabilité écologique et économique des pêches en abordant :

–          l’évaluation et l’atténuation de l’empreinte environnementale des différentes techniques de pêche sur les habitats marins et les ressources qu’ils abritent  (ex. impact physique sur les fonds, remise en suspension de sédiments, sélectivité, modification de biodiversité …).

–          la réduction des coûts énergétiques de la mise en œuvre des engins de pêche ;

–          l’exploration des performances des techniques alternatives aux arts traînants ;

Il/Elle contribue aux  actions de R&D dans ce domaine, en conduisant des expérimentations en mer et en bassin, et en intégrant les dimensions  biologique et économique des différentes pêcheries, en collaboration avec les équipes spécialisées de l’Ifremer.  Dans ce contexte, il/elle sera conduit(e) à répondre à des appels d’offres (projets régionaux, ANR, projets européens) relevant de ces domaines d’activités, et à développer des collaborations tant en interne qu’en externe à l’IFREMER.

Par ailleurs, il/elle contribue à l’amélioration des engins d’échantillonnages mis en œuvre lors des campagnes scientifiques en mer.

Il/Elle participe à la valorisation scientifique des résultats des recherches, à leur transfert et à leur vulgarisation vers les instances professionnelles et administratives de la pêche.

2/ Profil recherché

Formation initiale :

Connaissances spécifiques :

Doctorat en halieutique ou en écologie marine

  • Aménagement des pêcheries ou technologie des pêches
  • Modélisation, outils statistiques, langages de programmation
  • Maîtrise de l’anglais

Expérience professionnelle : 

Qualités personnelles :

 

Souhaitées :Expérience de terrain en halieutique (expérimentations, techniques de pêche, embarquements)

  • Intérêt pour les technologies halieutiques
  • Facultés d’adaptation, ouverture d’esprit
  • Esprit de synthèse
  • Sens de l’organisation
  • Bonnes capacités de communication écrite et orale
  • Intérêt pour les approches intégrées et la valorisation des résultats

3/ Conditions de travail

Embarquements