14e colloque de l’AFH, Université de Caen Normandie, du 26 au 28 juin 2019

Appel à communication :

Plus de trois milliards d’êtres humains dépendent directement ou indirectement des océans pour subvenir à leurs besoins. L’océan mondial est pourtant soumis à des perturbations anthropiques croissantes : pollution, dégradation et/ou perte d’habitats, eutrophisation, invasions biologiques, changement climatique ou encore exploitation des ressources. Autant de pressions qui affectent le fonctionnement des écosystèmes, les biens et services qu’ils fournissent et le bien-être des populations qui en dépendent.
« Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable » définit le 14ème des 17 objectifs de développement durable (ODD 14) du Programme 2030, adopté par les 193 états membres de l’ONU.
Dans ce contexte, la recherche halieutique a un rôle majeur à jouer par la collecte de données, la production de connaissances, la proposition de solutions innovantes, la définition de cibles de gestion ou encore la construction de scénarios plausibles de conservation et d’exploitation des ressources vivantes et des écosystèmes marins.

L’Association Française d’Halieutique organise un colloque sur les recherches en lien avec l’ODD 14, réunies en 5 grandes thématiques :

Pollutions marines : comprendre, évaluer, réduire et prévenir les effets des pollutions marines (e.g., physiques, chimiques, lumineuses et/ou sonores) sur les ressources halieutiques et les écosystèmes marins en général.

Acidification, réchauffement et désoxygénation : comprendre, évaluer, réduire et prévenir les conséquences du changement climatique de l’échelle de l’individu à l’écosystème, incluant les activités humaines qui en dépendent.

Biodiversité et résilience des écosystèmes : comprendre et évaluer les impacts des activités anthropiques sur les océans ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour garantir la résilience, la productivité des écosystèmes et le bon état écologique des océans.

Pêche artisanale et communautés dépendantes des ressources halieutiques : traiter les questions de l’accès aux ressources et aux marchés, des retombées économiques de l’exploitation et du tourisme, et de la gestion durable des ressources par et pour les petits pêcheurs, en particulier dans les pays en voie de développement. L’accent pourra être porté sur l’amélioration des bénéfices perçus par les états et les activités artisanales, ainsi que sur les services écosystémiques rendus.

“Socio-écosystèmes et gouvernance” : mettre en lumière les stratégies individuelles et collectives des acteurs dans leurs contextes halieutiques, économiques, sociologiques, et juridiques ; identifier les modes d’action (e.g., réglementation, organisations, moyens de gestion, AMP, planification…) existants ou pouvant être promus afin d’atteindre les objectifs de développement durable.

Les auteurs sont invités à soumettre leur résumé en précisant la thématique dans laquelle il s’inscrit.
Toutes communications en lien avec l’une des cibles de l’objectif de développement durable 14 non explicitée dans cet appel à résumés, ou à l’un des 16 autres objectifs du Programme 2030 favorisant la conservation et l’exploitation durable des océans, seront également les bienvenues.

Une session spécifique réunira des présentations hors-thème, notamment à destination des doctorants.
Dates clefs
Titre + résumé (300 mots maximum) à envoyer avant le : 28 février 2019 
à afh@agrocampus-ouest.fr
Sélection des résumés et notification aux auteurs : début avril 2019